Menu

numéro gratuit Viveo

Pourquoi renforcer ses défenses immunitaires ?

Pourquoi renforcer ses défenses immunitaires ?

En période hivernale le système immunitaire est davantage sollicité face aux nombreux virus qui prolifèrent. Il est alors essentiel de renforcer ses défenses immunitaires pour aider son organisme à faire face aux maladies qu’il rencontre. Faisons la lumière sur ce phénomène naturel et son fonctionnement.

En automne et en hiver, les températures baissent, l’air se rafraîchit et les maladies virales  prolifèrent. Le système immunitaire devient alors le meilleur ami de l’organisme puisque c’est lui qui va se charger de lutter contre les maladies. Comment fonctionnent exactement le système immunitaire et les défenses immunitaires ?

 

Défenses immunitaires et système immunitaire : comment fonctionnent-ils ?

Le système immunitaire réunit la totalité des processus et des actions de défense du corps humain permettant de combattre les agressions extérieures. Par agressions extérieures, nous entendons :

  • -        Les microbes ;
  • -        Les champignons ;
  • -        Les bactéries ;
  • -        Les virus ;
  • -        Les parasites.

Nous possédons, depuis notre naissance, un système immunitaire très efficace. Dès qu’un envahisseur se présente, il est aussitôt stoppé par une armée de cellules nommées les leucocytes, plus couramment appelées globules blancs. Lorsque les défenses immunitaires s’activent afin de lutter contre ces maladies, on parle de réponse immunitaire. L’immunité et la réponse en question peuvent - être de deux types différents :

-        L’immunité innée :

Elle se rapporte à une réponse immunitaire dite non spécifique, c’est-à-dire qu’elle agit sans tenir compte du type de maladie contre laquelle elle lutte et met en action les mécanismes de défense suivants : la peau et les muqueuses qui sont nos premières barrières de défense immunitaire. L’immunité innée est ainsi la première réponse de l’organisme face à une attaque extérieure. Elle est d’ailleurs dénommée ainsi car c’est celle que l’on possède depuis le jour de notre naissance. Les cellules de l’immunité innée sont appelées cellules macrophages et neutrophiles et la réponse immunitaire associée sera une inflammation des tissus concernés.

-        L’immunité acquise :

Elle se rapporte à une réponse immunitaire dite spécifique, c’est-à-dire qu’elle agit en envoyant des globules blancs spécialisés face à une affection déjà connue du corps. Les cellules de l’immunité acquise sont les lymphocytes T et B. Dans le cas de l’immunité acquise, on parle de mémoire du système immunitaire. La réponse face aux maladies est alors plus ciblée et plus rapide. Le système de la vaccination s’appuie sur ce principe mis en lumière par Louis Pasteur : exposer l’organisme à un virus lui permet de développer les anticorps spécifiques, qu’il garde ensuite en mémoire, ce qui lui permet, lors d’une exposition à ce même agent pathogène, d’avoir une réponse immunitaire efficace et surtout extrêmement rapide.

Si notre taux de globules blancs est bas, nos défenses immunitaires sont automatiquement affaiblies. Posséder un système immunitaire en bon état permet d’avoir un corps en bonne santé. C’est pourquoi il est important de renforcer ses défenses immunitaires. Aider son organisme à combattre les maladies, c’est s’assurer une bonne santé.

Se pose alors la question pour savoir quels sont les signes d’une immunité déficiente ?

Si vous vous demandez pourquoi renforcer ses défenses immunitaires, la première réponse est d'éviter les maladies hivernales

Les signes d’une mauvaise défense immunitaire

Comment savoir si mes défenses immunitaires sont affaiblies ? Plusieurs signes peuvent nous indiquer que notre système immunitaire fonctionne mal et que nos défenses sont faibles. Parmi eux, sont à noter :

  • -        Une fatigue persistante. Par exemple lorsqu’on a l’impression de mal dormir ou que l’on se sent fatigué au réveil malgré un nombre d’heures de sommeil suffisant. Lorsque l’on n’a aucune énergie et où la moindre petite chose à effectuer nous épuise.
  • -        Des infections à répétition (rhumes, infections urinaires…). Par exemple lorsque l’on attrape plusieurs rhumes ou virus à la suite ou que l’on ne parvient pas à se remettre de sa dernière petite maladie.
  • -        Une cicatrisation plus longue. Par exemple lorsque l’on se fait une légère coupure ou égratignure et que notre plaie met plus de temps à se refermer complètement.

Voilà autant de signes qui nous indiquent que notre système immunitaire est affaibli. Mais quelles sont les origines d’une immunité déficiente ?

Les causes d’une mauvaise défense immunitaire

En plus du froid et de certaines maladies, nos habitudes de vie sont souvent en cause lorsque l’on constate une faiblesse au sein de nos défenses immunitaires. Les principaux facteurs sont :

  • -        Une mauvaise alimentation ;
  • -        Un manque de sommeil ;
  • -        Le stress ;
  • -        Le tabagisme.

Ces simples faits peuvent empêcher le système immunitaire tout entier d’accomplir sa principale mission de défense de l’organisme. Une mauvaise défense immunitaire peut également venir d’une faiblesse génétique – or maladies auto-immune lourde. Si vous connaissez une personne immunodépressive dans votre entourage familial proche, restez en alerte quant à la possibilité que vous soyez vous-même sujet à une réponse immunitaire qui ne soit pas optimum. Vous pouvez  alors compenser et aider vos défenses immunitaires en adoptant une hygiène de vie saine ainsi que des compléments alimentaires qui vont booster vos défenses immunitaires lorsqu’elles en ont le plus besoin.

Quel complément alimentaire pour booster mes défenses immunitaires ?

En résumé, il est important de renforcer ses défenses immunitaires pour aider son organisme et son système immunitaire à combattre les agressions extérieures. Renforcer ses défenses immunitaires permet de se garantir une bonne santé et ainsi de pouvoir profiter pleinement de chaque journée.

Si vous souhaitez savoir pourquoi renforcer ses défenses immunitaires, apprenez déjà ce qu'est le système immunitaire